Mon expérience équestre 

 

 

 

 

 

Je suis née avec l'amour des chevaux! Mes plus lointains souvenirs remontent à mes 2 ans d'existence et déjà, je rêvais de randonnées à cheval, en montant l'âne de ciment de mon grand-père! À quatre ans, mon jouet favori était mon cheval à ressort et bien sûr, un de mes plus beaux souvenirs d'enfance fût la première fois que j'ai monté à cheval! Âgée de 10 ans dans un centre de randonnée, je me voyais déjà faire les olympiques! Vous vous en doutez, mes objectifs ont changé par la suite!

 

À partir de ce jour, dès que l'occasion se présentait, je montais à cheval! Que ce soit dans le cadre de camps d'été ou de sessions de cours d'équitation, mon bonheur était complet! À l'âge de 13 ans, j'ai obtenu mon brevet de cavalier 1 en équitation classique (l'équivalent du cavalier 1 et 2 actuel). Lorsque j'ai eu 15 ans, l'équitation éthologique est devenue ma fascination et je l'étudie de façon autodidacte depuis. Je me rappelle le cours d'équitation qui m'a fait changer de cap; mon objectif d'alors était de faire de la compétition et, lors d'une leçon de groupe, le professeur encourageait une jeune cavalière à utiliser la cravache et les éperons avec force...

 

Je me souviens encore du regard de ce cheval apeuré, dans la douleur, complètement perdu...Je le revois encore aujourd'hui comme si c'était hier et je me rappelle m'être demandée, pour la première fois, si je prenais le bon chemin en travaillant de cette manière...La réponse m'est venue d'elle-même, et, depuis ce jour, je suis constamment en quête de la meilleure façon de me faire comprendre des chevaux, d'établir un dialogue avec eux afin d'avoir une relation harmonieuse avec mes partenaires!

 

À 17 ans, j'ai réussi les examens d'entrée de l'ITA de La Pocatière pour la technique équine western. J'y ai étudié un an et y ai acquis mes cavaliers 1 et 2 westerns. Je souhaitais en apprendre davantage sur l'éthologie, mais tel ne fut pas le cas, alors, j'ai réorienté mon cursus scolaire. Par la suite, je compléterai mon DEC en sciences humaines, ce dernier m'ouvrant les portes de l'UDEM où j'obtiendrai mon BAC en Service social.

 

L'été de mes 18 ans, j'ai acheté mon premier cheval Nevada, il était alors naissant. Je voulais faire au mieux et me suis mise à étudier, avec encore plus d'insistance (si c'était possible!), l'équitation éthologique! Nevada est le premier poulain que j'ai débourré, c'est grâce à lui que j'ai appris à débourrer les poulains en équitation éthologique et, croyez-moi, il a été un excellent professeur! À mon sens, le débourrage n'est pas une expérience traumatisante pour le cheval lorsqu'il est fait avec son consentement. Le cheval apprend dans la détente, le jeu, et la sécurité, les bases de la communication nécessaire à l'équitation de légèreté! Je n'ai jamais trouvé de technique plus rapide et sécuritaire et travaille encore avec cette méthode aujourd'hui, tant dans mes débourrages que dans mes entraînements.

 

Au cours des années, je me suis instruite sur plusieurs méthodes éthologiques de par le monde (Monty Roberts, Klaus Ferdinand Hempling, John Lyons, Stéphane Bigot, Pat Parelli, Élizabeth de Corbigny). J'ai également suivi et assisté à plusieurs stages de formation portant sur les méthodes éthologiques de plusieurs auteurs différents (TTOUCH, John Lyons, Pat Parelli, Jean-François Pignon, Élizabeth de Corbigny, Clicker training).

 

Maintenant dans la vingtaine, j'avais touché à l'équitation classique, éthologique et western, et, j'ai dû me rendre à l'évidence, l'équitation éthologique et classique faisaient battre mon cœur plus fort, ce qui ne veut pas dire que l'équitation western n'est pas belle en soi! Forte de mes expériences, j'ai décidé d'approfondir mes connaissances et ai obtenu tous mes brevets de cavaliers classiques (jusqu’au cavalier 8 inclusivement). Ayant aussi eu le plaisir de commencer à enseigner l'équitation éthologique au cours de la même période, j'ai réalisé que j'adorais partager ma passion, et j'ai décidé d'obtenir mon brevet d'instructeur classique!

 

Par la suite, j'aurai l'occasion de compléter mon expérience équestre en travaillant avec des chevaux maltraités, agressifs, des chevaux de tout acabit ainsi que des étalons. Chacun d'entre eux m'a permis de perfectionner mon langage équestre et leur enseignement a été des plus précieux.

 

S'il est vrai que j'ai travaillé avec des chevaux ayant vécu des expériences négatives, j'ai également eu le plaisir d'aider des chevaux novices et des cavaliers à devenir des équipes cavalier-cheval! Je suis particulièrement fière d'avoir contribué à ce que mes élèves et leurs chevaux se comprennent mieux les uns les autres, et cheminent ensemble dans le respect, la légèreté et le plaisir!

 

Les années passants, nous avons adopté plusieurs chevaux (Ohiyesa, Coyote et Meddal). Nos chevaux d'écoles ont chacun leur histoire, vous pouvez la lire dans l'onglet "mission".

 

Une belle surprise que m'a faite la vie, est notre rencontre avec Coyote! Je n'avais pour ainsi dire jamais travaillé avec des poneys et je suis tombée sous le charme de ses petits chevaux si volontaires et au cœur d'or! À la suite de son débourrage chez-nous, je me suis mise à travailler avec différents poneys et nous offrons depuis ce jour le service de débourrage et d'entraînement pour ces derniers!

 

Ayant été intervenante sociale près de cinq années, il m'est plus facile désormais de lire le langage non verbal des gens, que ce soi dans le cadre du travail au sol ou en selle. Cette expérience m'est très utile pour identifier les obstacles à la communication entre les cavaliers et leurs chevaux, ainsi que pour aider mes élèves à atteindre leurs objectifs! Dans le même ordre d'idée, je peux également vulgariser et décortiquer les difficultés tout comme les talents naturels de mes élèves et les aider à développer leur plein potentiel!

 

Il n'est jamais trop tard pour apprendre, et je suis toujours aussi impressionnée par les efforts et les réussites de mes élèves dans le développement de leur relation avec les chevaux! Parfois, les chemins du monde équestre ne facilitent pas l'établissement de cette relation, mais la chance que nous avons est que le cheval souhaite apprendre et est très généreux dans son désir de se faire comprendre des humains! Il s'agit de lui démontrer notre volonté d'entrer en contact avec lui, en adoptant son point de vue et son langage, pour qu'il se transforme en un partenaire loyal!

 

Je me suis également spécialisée dans la remise en selle de cavaliers ayant eu, soit des expériences négatives, des accidents ou étant aux prises avec une grande peur des chevaux. L'expérience acquise auprès de ces cavaliers ainsi que nos chevaux et nos installations nous permettent de franchir les pas un à un, et leur cheminement est une grande source de satisfaction, tant pour eux que pour moi! Je ne me lasse jamais de voir les cavaliers et leurs chevaux réapprendre à se faire confiance et former "leur équipe" à nouveau!

 

Au fil des ans, j’ai également été guide de randonnée équestre et ai fait de la compétition au niveau régional en saut d'obstacle chasseur, puis en dressage. Pour moi, la compétition est un objectif ludique à atteindre, afin de continuer à évoluer avec mes chevaux, toujours dans le respect et la complicité. Afin d'offrir la chance à mes élèves de s'initier au monde de la compétition progressivement, nous faisons des concours école chaque année, et ce sont des journées passionnantes où tout le monde s'entraide et travaille en partenariat avec les chevaux.

 

J'adore accompagner mes élèves le long de leur préparation et le jour même du concours, les voir mettre en application les principes de l'équitation éthologique dans leurs différentes classes, et toujours être à l'écoute de leur partenaire!

 

J'ai ouvert mon école, l'Écurie Équinessence, en juin 2012, où j'enseigne l'équitation classique et éthologique. À l'automne 2013, mon poney Coyote ayant une raideur à l'arrière-main, nous avons cessé la monte temporairement et commencé la discipline de l'agilité équine (parcours d'obstacles divers au sol ayant pour but de travailler la relation cavalier/cheval dans la communication et la légèreté). Depuis lors, nous compétitionnons et sommes maintenant au niveau le plus avancé! Je suis également la première entraineure d'agilité équine reconnue par le club international d'agilité équine  (http://www.thehorseagilityclub.com/horse-agility-accredited-trainers) au Québec depuis septembre 2015! J'apprécie particulièrement cette discipline ouverte aux chevaux et cavaliers de tout acabit ou la complicité fait loi et le plaisir est palpable.     

                                                                                                                                                                                                                

 Après 22 ans au contact des chevaux, je continue toujours à me perfectionner, tant en équitation éthologique que classique. L’été dernier, Ohiyesa et moi avons commencé le Cross-country et avons beaucoup apprécié l'expérience. Nous avons également décidé d'acquérir nos niveaux Parelli et avons obtenu notre niveau 2 online en mai 2015! À mon sens, nous n'avons jamais fini d'apprendre, et c'est avec plaisir que je transmets mes connaissances à mes élèves, pour que la relation humain-cheval n'en soit que meilleure, partout où elle peut se développer.

 

 

Karina Hamelin
Entraineure HAAT (Horse Agility Acredited Trainer)
Instructeur FEQ, CH en équitation classique
                      Professeur d'équitation éthologique 

                                                   Bachelière en service social

© 2015  by Écurie Équinessence.  Proudly created with Wix.com

  • YouTube classique
  • Twitter App Icône
  • Icône de l'application Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Concours régional dressage,été 2016